Les commissions

30 janvier 2018 : Une Voirie Pour Tous « Plan d’Actions pour les Mobilités Actives - Mieux partager l’espace public : les règles évoluent ! » à Juillan (65)

Le 30 janvier 2018, vous étiez invités à une demi-journée d’information et d’échanges sur le thème : « Plan d’Actions pour les Mobilités Actives - Mieux partager l’espace public : les règles évoluent ! » Organisée par la DDT des Hautes-Pyrénées en partenariat avec Le C.N.F.P.T. Délégation Midi-Pyrénées - Région Occitanie et le Cerema, Qui s’est déroulée de 12H30 à 17H Salle Robert et Léon Morane, Communauté d’Agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées, Téléport, 1, Zone Tertiaire Pyrène Aéro Pôle, 65290 Juillan.

Depuis la seconde moitié du 20è siècle, la voiture était la composante essentielle des déplacements et l’élément structurant pour l’aménagement.

Dès les années 70-80, l’augmentation de la population urbaine de plus en plus motorisée, les chocs pétroliers, l’engorgement des centre-villes, la pollution et le gaspillage énergétique ont conduit les pouvoirs publics à rechercher des solutions alternatives au « tout voiture ».

Aujourd’hui, l’objectif est de faciliter les modes de transports individuels et collectifs permettant d’améliorer la qualité de l’air, de diminuer les effets du bruit et du stress, de réduire notre dépendance énergétique et de préserver notre environnement.

De plus en plus de citoyens s’engagent dans la pratique des éco-gestes au quotidien et sont prêts à utiliser de façon régulière la marche ou le vélo dès lors qu’on en facilite l’usage.

Si les dynamiques se situent aujourd’hui dans les territoires et reposent principalement sur les initiatives des collectivités territoriales et des associations d’usagers, l’État accompagne les initiatives en adaptant le cadre réglementaire. Il affirme son rôle de facilitateur et d’animateur en élaborant des solutions concrètes et durables, permettant ainsi d’offrir des conditions favorables à la mise en oeuvre d’une vision et d’une ambition partagées en faveur des modes actifs.

C’est dans ce cadre, que le 3 juin 2013, un comité de pilotage chargé d’élaborer le Plan National d’Actions pour les Mobilités Actives a été mis en place par le ministre des transports. L’axe 2 de ce plan d’action concerne le partage de l’espace public et la sécurité des modes actifs et entraîne une évolution réglementaire en faveur des cyclistes et des piétons. Un premier décret du 2 juillet 2015 a modifié principalement la partie réglementaire du code de la route entraînant la modification de l’arrêté et de l’instruction interministérielle sur la signalisation routière en date du 23 septembre 2015.

Pour compléter le dispositif, l’article 47 de la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte a modifié le code général des collectivités territoriales.

L’objectif de cette demi-journée d’information et d’échanges sur le PAMA était de présenter le contenu de toutes ces nouvelles règles, expliquer leur raison d’être et de donner des indications de mise en oeuvre possible mais aussi de répondre aux différentes questions des acteurs concernés.

Cette demi-journée était destinée à tous les acteurs de l’aménagement de l’espace public urbain (Elus, techniciens des collectivités territoriales, Services de l’État, professionnels du secteur privé, associations, ainsi qu’aux acteurs chargés de promouvoir les déplacements actifs.

Pour plus d’informations, vous pouvez télécharger les fiches sur le Site Internet du PAMA :

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter au Cerema Sud-Ouest : Carine FLAHAUT au : 05.56.70.64.61 Carine FLAHAUT


  Consulter la plaquette d’informations relative à l’organisation de la demi-journée d’information et d’échanges sur le PAMA à JUILLAN (pdf - 302.2 ko)
 

 

Autres articles dans cette rubrique