Les domaines

Panorama de veille du 27 novembre 2018

Cadre méthodologique pour évaluer l’équivalence entre pertes et gains de biodiversité induits par les projets d’aménagement et leurs mesures compensatoires depuis Revue Science Eaux & Territoires, article hors-série, du 21 novembre 2018 Un cadre méthodologique opérationnel, exhaustif et fondé sur des bases scientifiques, a été développé. Son utilisation favorise la concertation entre acteurs et permet un suivi des mesures compensatoires dans le temps...

Atlas de la biodiversité communale : l’AFB va soutenir 19 projets supplémentaires depuis actu-environnement.com du 21 novembre 2018 Le 20 novembre, l’Agence française pour la biodiversité (AFB) a dévoilé les résultats de son second appel à manifestation d’intérêt (AMI) visant à soutenir la réalisation d’un atlas de la biodiversité communale (ABC)...

Les options juridiques pour l’accord international sur la biodiversité en 2020 : une première exploration depuis iddri.org - novembre 2018 Ce Décryptage propose différentes options juridiques possibles pour ce cadre post-2020, qui revêtent des implications diverses en termes de force juridique et d’architecture du régime de la CDB, et donc potentiellement pour sa mise en œuvre...

Le monde vivant s’effondre et nous regardons ailleurs depuis alternatives-economiques.fr du 16 novembre 2018 La 14e « COP » de la biodiversité se tient du 17 au 29 novembre à Charm el-Cheikh, en Égypte.

Investir dans la biodiversité pour la planète et ses peuples depuis le MTES du 16 novembre 2018 MTES, communiqué du 16 novembre 2018 [site visité le 19 novembre 2018] « Du 17 au 29 novembre, à Charm el-Cheikh, en Égypte, se déroule la 14e réunion de la conférence des Parties de la Convention sur la diversité biologique (CDB). Forte de son action sur le climat, la France veut appuyer l’adoption d’un cadre international ambitieux pour la protection de la biodiversité à l’occasion de cet événement et d’autres rendez-vous internationaux programmés jusqu’en 2020. »

R81 : Comment les écologues sont-ils affectés par la notion de services écosystémiques ? depuis sfecologie.org du 15 novembre 2018 La Société Française d’Ecologie et d’Evolution (SFE2) vous propose ce regard de Lucas Brunet, chercheur en sociologie à l’Université de Tampere (Finlande), sur les émotions suscitées chez les écologues par la notion de services écosystémiques.

COP 14 Biodiversité : tracer la voie d’une finance pro-nature depuis afb.fr du 14 novembre 2018 Pour Gilles Kleitz, directeur du département Transition écologique et Ressources naturelles à l’AFD, c’est une étape importante pour la préparation d’un accord global en 2020 sur la biodiversité, qui permettra enfin une meilleure prise en compte du capital naturel et des écosystèmes dans l’économie mondiale.

Biodiversité : la dispersion des espèces suit-elle toujours les mêmes règles ? depuis le cnrs.fr du 07 novembre 2018 Un réseau international de chercheurs, incluant trois laboratoires français, le laboratoire Évolution et Diversité Biologique de Toulouse (EDB - CNRS / Univ. Toulouse III Paul Sabatier / IRD), la Station d’Écologie Théorique et Expérimentale de Moulis (SETE - CNRS / Univ. Toulouse III Paul Sabatier) et l’Institut des Sciences de l’Evolution de Montpellier (ISEM - CNRS / Université de Montpellier / IRD / EPHE) a donc développé une expérience collaborative sur 21 espèces dans le but de démontrer que la dispersion n’est pas aléatoire, mais qu’elle répond à des règles généralisables entre espèces.

Choix d’habitat et spécialisation thermique : mieux vaut trop chaud que mal accompagné ? depuis cnrs.fr du 30 octobre 2018 La réponse des organismes aux changements environnementaux est entre autres déterminée par leur capacité à disperser, c’est à dire à se déplacer d’un habitat à l’autre. On considère classiquement que les généralistes dispersent plus que les spécialistes, car il leur est plus facile de trouver un habitat qui leur convient s’ils émigrent ailleurs...

La justice offre un peu de répit au Gypaète barbu en Ariège depuis lpo.fr du 15 novembre 2018 La LPO, le Comité Ecologique Ariégeois et la Commune de Couflens obtiennent la suspension des survols en hélicoptère du site Natura 2000 dans le Massif du Mont Valier, habitat de cette espèce menacée...

Filière forêt-bois : le Gouvernement annonce un plan d’action interministériel et signe le contrat de filière 2018-2020 depuis le MTES, communiqué du 16 novembre 2018

Retour sur les rencontres techniques départementales de la nature des 12 et 19 octobre 2018 : Les zones humides : des espaces au service de la protection et de la valorisation des territoires depuis eau.seine-et-marne.fr du 31 octobre 2018 Les rencontres des 12 et 19 octobre 2018 ont rassemblé 135 participants. Retour sur ces journées et les différents diaporamas des intervenants.

Gypaètes : le trio des Écrins prépare un nouveau nid depuis PN des Ecrins du 21 novembre 2018 Les trois oiseaux reproducteurs semblent se plaire en Haute-Romanche. Ils sont très actifs et rechargent une nouvelle aire…

École régionale d’ornithologie 2019 depuis arb-idf.fr du 16 novembre 2018 L’Agence régionale de la biodiversité en Île-de-France et la LPO Île-de-France vous proposent un module d’apprentissage dédié à l’ornithologie, dans l’objectif d’améliorer la connaissance sur les populations d’oiseaux présentes sur la région en développant le réseau francilien d’ornithologues...

En Ariège, les associations pro et anti-ours en colère contre l’État depuis lexpress.fr du 15 novembre 2018 Colère en Ariège des associations pro et anti-ours : alors que le nombre d’indemnisations liées aux attaques des plantigrades a presque doublé en 2018, a annoncé la préfecture jeudi...

Les abeilles sont-elles aussi victimes de leur intelligence ? depuis Le Journal du Cnrs du 08 novembre 2018 Pour butiner, les abeilles font preuve de capacités cognitives étonnantes. Mais les pesticides, métaux lourds et autres facteurs de stress attaquent la communication entre neurones, le butinage est perturbé, et c’est toute la colonie qui est en danger. Des biologistes nous en disent plus dans ce point de vue publié avec Libération...

Pollution par les composés perfluorés : une menace grandissante pour les oiseaux de l’Arctique depuis le cnrs.fr du 29 octobre 2018 L’exposition aux polluants tels que les substances poly- et perfluoroalkylées (PFAS), stimule le stress oxydatif chez un oiseau marin de l’Arctique. C’est ce que révèle l’étude du Centre d’études biologiques de Chizé (CNRS/Université La Rochelle) et du Muséum National d’Histoire Naturelle et publiée dans Environmental Research...

Le futur parc du Ventoux devra revoir son projet de gouvernance depuis francebleu.fr du 15 novembre 2018 La fédération des parc naturels régionaux français a approuvé la charte du futur parc mais le président pointe des écueils de budget et de gouvernance.

Comment Cagnes-sur-Mer veut préserver les chauves-souris depuis huffingtonpost.fr du 15 novembre 2018 La ville veut lutter contre la pyrale du buis, ce papillon qui envahit les jardins...

Les banques françaises financent toujours plus de charbon depuis notre-planete.info du 26 novembre 2018 Dans une note publiée ce lundi 26 novembre, Les Amis de la Terre appellent les banques françaises à revoir immédiatement leurs politiques charbon, pour une exclusion ferme des entreprises qui développent de nouveaux projets dans ce secteur. L’ONG dénonce la faiblesse des engagements actuels de BNP Paribas, Société Générale, Crédit Agricole et Natixis, qui depuis 2016 ont accordé plus de 10 milliards d’euros de financements à des entreprises qui défient les accords internationaux sur le climat.

5 rhinocéros noirs de zoos européens seront transférés en Afrique en 2019 ! depuis zoonaute.net du 20 novembre 2018 5 rhinocéros noirs de l’Est, espèce en danger critique d’extinction, nés dans des zoos européens, sont transférés actuellement au Zoo de Dvur Kràlové en République Tchèque.

L’érosion de l’Antarctique de l’Est est essentiellement due à la phase glaciaire de la fin de l’Ère Primaire depuis techno-sciences du 29 novembre 2018 Une équipe impliquant des chercheurs de six laboratoires français a reconstitué l’histoire de l’érosion de l’Antarctique de l’Est depuis 350 millions d’années. Cette étude démontre que l’érosion de l’Antarctique est pour l’essentiel très ancienne, elle remonte au Late Paleozoic Ice Age, une grande période de glaciation datée de 340-300 MA. Le relief est essentiellement hérité de cette époque, tandis que la calotte Antarctique a eu peu d’impact sur l’érosion au cours des 30 derniers MA.

CO2 et gaz à effet de serre depuis planetoscope.com du 26 novembre 2018 Les émissions de CCI4, tetrachlorure de carbone, continuent à augmenter malgré leur interdiction et atteignent 39 000 tonnes par an soit 1,24 kilo par seconde (compteur) mais on ne sait pas comment.

 

Autres articles dans cette rubrique