Les commissions

15 décembre 2016 - Les souplesses en conception routière - Bouguenais (44)

La DIT / MARRN a diffusé le 20 janvier 2016 le rapport de Synthèse « Fondamentaux de la conception routière : les Souplesses offertes par les règles de conception », établi par le Cerema.

Cette journée, en association avec la CoTITA Ouest, a pour but de présenter à la fois la démarche globale des Fondamentaux de la conception routière, ainsi que le rapport sur les souplesses qui en a découlé.

Ce sera également l’occasion de parler de l’actualité en matière d’aménagement de voies spécialisées (voies réservées et voies auxiliaires), dans un enjeu d’optimisation de l’usage des voies structurantes d’agglomération.

Contexte

Fondamentaux de la conception routière

La pertinence des règles techniques est une question récurrente à chaque élaboration, refonte ou réécriture d’un guide technique ou d’un document de recommandations de conception routière.

Ces règles de la conception routière font l’objet de questionnements sur leur origine, leurs fondements, la validité des paramètres « fondamentaux » qui ont permis de les déterminer/calculer ou encore sur leur cohérence entre les différents guides techniques.

Or, dans un contexte durable de modération des crédits d’investissement routier, il devient nécessaire de déterminer les règles de conception qui peuvent être actualisées et d’en permettre l’usage le mieux approprié.

Voies réservées et voies auxiliaires

La croissance du trafic engendré par l’attractivité des agglomérations et l’évolution des besoins en matière de mobilité impliquent une adaptation des infrastructures existantes à ces enjeux. L’optimisation des voies structurantes d’agglomération (VSA) apparaît comme une réponse adaptée à un contexte économique et environnemental contraint.

Les voies réservées et les voies auxiliaires figurent parmi les mesures d’aménagement de voiries existantes permettant de limiter la congestion ou de favoriser des alternatives à la voiture solo aux heures de pointes, tout en maintenant un niveau de service de sécurité adapté. La conception, la réalisation et l’exploitation de telles voies méritent de s’appuyer sur des règles techniques que le Cerema s’emploie à définir.

Objectifs du rapport « Souplesses »

• Mettre en évidence les souplesses existantes dans les guides (ARP, ACI, ICTAAL, échangeurs sur routes de type « Autoroute », VSA 90/110, AU70, accès VRU A, et 2×1 voie).

• Dresser une typologie de ces souplesses, d’une part en fonction de leur nature, et d’autre part, en fonction de l’entité responsable de la décision :
- le maître d’ouvrage (au travers d’un cadrage dans le programme, ou d’une validation),
- le concepteur.

• Expliciter, lorsqu’il est nécessaire, la souplesse en elle-même ainsi que son application.

Programme et inscription sur le site du Cerema Ouest

 

Autres articles dans cette rubrique