Les clubs

03 avril 2014 - Compte rendu du Club ouvrages d’art

Réunion du 03 avril 2014

Cerema - Direction territoriale Ouest - MAN (Nantes)

Vous pouvez télécharger le compte-rendu en version PDF.

Télécharger le compte-rendu


Point n° 1 : Présentation du Cerema

Hervé DITCHI présente le diaporama institutionnel du Cerema. Il indique qu’une présentation sur le domaine génie civil est également disponible et pourra la présenter sur demande.

Télécharger la présentation du Cerema


Point n° 2 : Journées techniques et Rencontres CROA

Le premier CROA (2014-1) aura lieu le 14 mai prochain sur le chantier de changement de suspension du pont d’Ancenis.

Le CROA suivant (2014-2) pourrait se tenir sur le chantier du viaduc mixte en acier autopatinable à Saumur (19 au 21 septembre ou 29 septembre au 1er octobre). Un petit chantier portuaire est également possible (Conseil régional de Bretagne).

La première journée technique a eu lieu sur le chantier de déconstruction du pont de Térénez et sur les thèmes de la RGI et de la démolition des OA (gestion des déchets). Ces deux journées, communes avec l’AFGC, ont eu lieu les 19 et 20 mars dernier. Elles ont rassemblé 80 personnes environ. Leur évaluation est en cours.

La prochaine journée technique sera orientée sur la gestion du patrimoine. Une rencontre est prévue avec le CNFPT fin avril pour monter cette journée en collaboration avec cet organisme. Une formation sur la gestion du patrimoine d’ouvrages terrestres organisée par le CNFPT d’Angers est prévue en novembre. Une valise pédagogique du Sétra (devenu Direction Technique infrastructures de transports et matériaux au sein du Cerema) a été lancée l’an passé avec une journée à Metz et une en Ile de France. La prochaine aura lieu à Aix. Cette valise porte sur les méthodes de gestion des OA terrestres et sur les diagnostics ainsi que sur les réparations. Le cœur du sujet est la politique de gestion du patrimoine et les méthodes employées (IQOA, méthode départementale). Concernant l’Ouest et compte tenu du contexte particulier maritime, il est envisagé de faire une journée tournée vers le patrimoine OA maritime et portuaire à combiner avec les OA terrestres. Il y a par ailleurs un club VSC qui se réunira en juin.

Enfin, une journée technique concernant les dispositifs de retenue est prévue également à l’automne sous le pilotage de la thématique sécurité routière et fera une place importante aux DR sur OA.

Hervé DITCHI présente également la fiche Cotita sur la préfabrication et demande des contributeurs supplémentaires sur le memento MOE. Patrice BARBET et Dominique COCHOU proposent leurs contributions. Laurent POTIRON de Nantes Métropole peut être également ajouté à la liste.

Télécharger la fiche Préfabrication


Point n° 3 : Remise en peinture des OA métalliques

Vincent DELORME présente un diaporama d’expériences de remise en peinture d’ouvrages du patrimoine de Nantes Métropole.

Télécharger la présentation


Point n° 4 : Usage des phytosanitaires pour l’entretien des OA

Christophe PINEAU (Cerema/ Dter Ouest/DIMER/ Groupe environnement) présente un diaporama sur la politique de réduction de l’usage des phytosanitaires. Plusieurs réactions sur les problèmes de l’entretien des maçonneries pour lesquelles la végétation présente de gros risques de déstabilisation des structures. Il est également fait référence aux problèmes d’accès aux différentes parties de l’ouvrage. Des dispositions constructives sur les perrés et sur les talus permettent de répondre à ces problèmes. Plus globalement, il est fait référence à une conception adaptée pour réduire les tâches d’entretien courant.

Télécharger la présentation


Point n° 5 : Appel à candidatures pour réaliser un retour d’expériences sur les non conformités sur chantier pour sensibiliser les MOA MOE

Vincent DELORME, Philippe THOMAZEAU, Patrice BARBET, Patrice JULIENNE proposent d’y participer. Le pilotage est confié aux laboratoires (Benoit THAUVIN et Hervé DAVIAS). Le secrétariat est confié à Hervé DITCHI.


Point n° 6 : Présentation du sommaire du futur guide ACV

Benoît POULIN présente le sommaire du guide ACV. Il demande aux participants quelles sont leurs attentes en matière d’ACV, qu’ils souhaiteraient voir intégrées au guide. Patrice BARBET précise que les ACV sont encore au stade de développement et que le besoin se situe aujourd’hui dans des critères environnementaux pouvant être imposés aux concepteurs et aux constructeurs lors des appels d’offres. Hervé DITCHI précise que les outils sont encore au stade du développement et des tests. Des suivis de chantier vis-à-vis de l’impact environnemental sont toujours les bienvenus : ils contribuent à fiabiliser les données forfaitaires de l’outil CIOGEN.

Télécharger la présentation


Point n° 7 : Adaptation des ouvrages aux nouveaux usages (modes doux, transports collectifs)

Herve DITCHI demande que les dernières réalisations d’adaptations d’ouvrages pour accueillir les modes doux ou les TCSP soient relayées au Cerema. En effet, un guide sous l’égide de la DtecITM ( ex Sétra) piloté par Jean Michel Lacombe sera lancé prochainement sur ce sujet en vue de formuler des recommandations quant à l’adaptation. Les plans sommaires, les notes d’hypothèses ainsi que quelques observations sur les projets sont demandés. Cela doit permettre de constituer un vivier d’opérations permettant d’alimenter ce guide. Sont évoqués : le pont de Recouvrance à Brest, les ouvrages pour la ligne de tramway du Mans ou d’Angers, les BHNS de St Nazaire ou du Mans, les ouvrages pour modes doux (passerelles attenantes à des ouvrages ou encorbellements).


Point n° 8 : Techniques électro chimiques

Benoit THAUVIN présente les différentes techniques disponibles et les mécanismes mis en œuvre dans ces solutions. Les participants demandent le coût de ce type de solution ainsi que la pérennité. Ils s’interrogent également sur l’engagement financier à long terme pour de la maintenance des systèmes de monitoring ainsi que les capacités sur le long terme d’interroger ce type de système. Benoit THAUVIN indique que ce type de solution est encore peu fréquente en France mais a fait ses preuves à l’étranger. Le Cerema investit actuellement sur le sujet pour produire un référentiel technique accessible pour les MOA. En effet, les techniques sont aujourd’hui proposées et mises en œuvre par des bureaux d’études privés généralement peu indépendants des grands groupes de BTP. Ainsi que le chantier de protection cathodique lancé par le CG 44. Le Cerema fournit une AMO en validant les pré dimensionnement proposés par les bureaux d’études privés.

Télécharger la présentation

Il est également fait mention des journées protection cathodique du 24 au 26 juin à Juan Les Pins.


Point n° 9 : Questions diverses

Un point sur les méthodes de gestion employées par les CG a été initié par le CG53. Plusieurs CG ont déjà répondu sur ce thème pour indiquer leur politique de surveillance, la méthode employée (IQOA, VSC, départementale, autres). Le point sensible reste pour les acteurs le maintien de la compétence des agents effectuant les visites quelque soit la méthode. Le CNFPT organise des journées de formation sur ce thème mais la veille sur ce sujet est indispensable. Le Cerema fera un point sur ce thème à partir d’une enquête sur le territoire de la Cotita Ouest et un bilan de l’offre de formation disponible. Le CVRH peut également ouvrir quelques places aux agents débutants des collectivités. Hervé DITCHI indique que ce point est essentiel car toute méthode de gestion repose sur la qualité et la fiabilité des données de terrain.

Le CG 49 connaît aujourd’hui des difficultés dans l’exécution des marchés de contrôle extérieur des chantiers de génie civil. Ce type de marché constitué de prix unitaires à l’essai in situ ou en laboratoire et à bons de commandes est remporté par des bureaux d’études implantés très loin des zones de chantier et ne permet pas de lever les points d’arrêt dans des conditions normales de chantier. Les prix sont généralement très bas et sont parfois réalisés hors du référentiel réglementaire. Patrice BARBET indique que le problème se situe surtout dans la capacité à interpréter les résultats et à proposer des solutions pour lever les incertitudes. Un référentiel existe pourtant et le problème sera remonté à l’IFSTTAR.

Le CG 49 indique également un problème sur les marchés d’inspections subaquatiques. Hervé DITCHI indique qu’un référentiel d’inspections détaillées et des qualifications des personnels est à l’étude avec l’IDRRIM. Ce point particulier concernant les plongeurs sera remonté au pilote de ce groupe de travail.


Présents

François BAUDOT (Nantes Métropole)
Vincent DELORME (Nantes Métropole)
Patrice BARBET (DIR Ouest)
Christophe ROYER (CG 85)
Jacques BILLON (Cerema)
Jérôme NEVEU (CG 49)
Patrice JULIENNE (CG 72)
M Bailly (CG 72)
Benoit POULIN (Cerema)
Philippe THOMAZEAU (CG 53)
Benoit THAUVIN (Cerema)
Hervé DITCHI (Cerema)
Nicolas BOUDOT (CG 29)
Stéphane LEFEBVRE (CG 49)
Dominique COCHOU (Brest Métropole)
Christophe PINEAU (Cerema)

Absents Excusés
Pierre Jean VABRE (DIR Ouest)
Bertrand VEILLARD (CG 35)
Denis LEPETIT CG 44)
Serge JAFFRELO (CG 44)
Gwenael CRENN (CG 56)
Claude LE LAN (Conseil Régional Bretagne)
Philippe LOHIER (ESID Brest)
Sébastien L’HERMITTE (GPM NSN)
Jérôme MASSE (CG 22)
Loic DAUNAY (CG 22)
Hervé DAVIAS (Cerema)


  (pdf - 11.4 Mo)
 
  (pdf - 256.2 ko)
 
  (pdf - 11.5 Mo)
 
  (pdf - 17.8 Mo)
 
  (pdf - 43.1 ko)
 
  (pdf - 371 ko)